Château Thomas II : muséographie

Référence programme: 
Aménagement muséographique du château de Thomas II et interprétation du domaine de Buttet Action C-17 du Contrat de bassin versant du lac du Bourget
Durée du programme: 
2009-2012

Le sud du lac du Bourget est un espace préservé depuis plusieurs années. Dans le cadre des aménagements et de la protection de cette zone, plusieurs outils d’accueil du public ont été créés avec des vocations et des objectifs divers :

  • La base départementale de loisirs des Mottets constitue un espace récréatif très fréquenté (200 000 personnes par an).
  • L’observatoire du Lac a été créé en 1996 dans l’emprise de l’arrêté de protection de biotope du domaine de Buttet (MO FRAPNA Savoie) ; l’accès se fait uniquement avec un accompagnateur, sur rendez-vous.
  • L’observatoire des Aigrettes créé en 1994 dans l’emprise de  l’APPB pour l’observation de l’étang des Aigrettes (MO FRAPNA Savoie) ; l’accès est libre.
  • le bras de décharge des crues dela Leysse à proximité de l’Observatoire du Lac sur le domaine de Savoie Technolac, qui offre de nouvelles possibilités de promenades et d’observations « nature ».

 
Dans le 1er contrat de bassin versant du lac du Bourget (2003-2009), deux aménagements sont prévus sous maîtrise d’ouvrage du CPNS :
La muséographique dans la tour sud-est du château de Thomas II, propriété de la commune du Bourget-du-lac (réhabilitation par la commune en 2007) ;
L’amélioration des aménagements d’accueil sur l’ensemble du domaine de Buttet, propriété du Conservatoire du littoral : observatoires ornithologiques et autres bâtiments présents sur le site.
Ces actions apparaissent dans l’étude « Plan d’interprétation des Espaces naturels remarquables du bassin versant du lac du Bourget (MO GIP Grand Lac – 2007), laquelle a pointé la nécessité d’une porte d’entrée « lac du Bourget » et la complémentarité des deux aménagements présentés ci-dessus.
 
L’aménagement muséographique du château de Thomas II et interprétation du domaine de Buttet  a plusieurs objectifs :
- Faire découvrir au grand public, résidents et touristes, et aux scolaires les milieux naturels dépendants directement du lac du Bourget ; le sensibiliser à ces milieux en améliorant la lisibilité du site dans toutes ses composantes : naturelles et culturelles, historiques et contemporaines. En faire un site éco touristique original et vivant pour le territoire.
- Etre une vitrine pour les acteurs de la gestion des milieux naturels autour du lac du Bourget (CPNS, CEL …).

Contenu de l'action: 

Le travail  est une étude muséographique et d’interprétationau stade Projet, suivie de la Maîtrise d'Oeuvre de la phase de réalisation qui s’est décliné en trois missions :
Définition des modalités de fonctionnement du domaine de Buttet
Cela  s’est traduit par une mission d’animation d’un comité de pilotage afin de définir la faisabilité du projet, les rôles et le fonctionnement du site interprété (Château Thomas II, Observatoire des Aigrettes, Observatoire du Lac, Gabion de Chasse, Hangar à Bateau), ainsi que son intégration dans l’environnement proche (Savoie-Technolac, Croix Verte, Prieuré du Bourget du Lac, Les Mottets).
Conception du projet : scénario détaillé,maquette d'ensemble du projet  avec circulations, textes et maquettes  des médias, fiches techniques par support et plan d'exécution du mobilier, plans d'éclairage,story board éventuels des bandes son, vidéo, autres,charte graphique et outils de communication.
Maîtrise d'oeuvre de la réalisation des travaux
 
En 2012 le projet se décline en 3 actions principales :
- La muséographique dans la tour sud-est du château de Thomas II (MO CPNS) – Juillet 2012
- Aménagement d’accueil aux abords et dans la cour du château : information, cheminement (MO CALB et commune du Bourget-du-Lac) – Octobre 2012
- Amélioration de l’observatoire des Aigrettes, accessibilité aux personnes à mobilité réduite - (MO CALB) – Octobre 2012
 
Parallèlement à cette prestation, le CPNS accompagne la commune du Bourget-du-Lac, responsable du fonctionnement de l’espace muséographique (convention de partenariat 2012).

Plan de financement: 

Conservatoire du littoral (34%), Agence de l’Eau RMC(17%) , Région Rhône-Alpes (13%) , Conseil général de la Savoie (22%), CPNS (14%)  

Coût total: 
236 345 euros
Chef de projet: 
Christine Garin