Formation des acteurs à la biodiversité et à la gestion des milieux naturels

Axe(s) d'action :

Mise en place du programme : 
2018
Contexte : 

Depuis sa création le CEN intervient dans divers processus de formation auprès de professionnels ou futurs professionnels de l'agriculture, salariés d'entreprises, gestionnaires d'espaces naturels, élus des collectivités territoriales, associations Relais, etc. Ces interventions n'ont fait l'objet ni de stratégie (choix des publics prioritaires, partenariat, etc.), ni de capitalisation (fiches d'intervention, évaluation et évolution des interventions, formation des salariés à la posture de formateur, outils spécifiques, etc.).
 
La formation est une modalité d'action inscrite dans l'axe 2 du projet stratégique du CEN et le point V du Plan d'action quinquennal 2013-2017 ; elle a été relayée par la réflexion stratégique 2015-2016 à travers l'objectif "Favoriser le développement des compétences en gestion des espaces naturels".
 
La transmission des compétences du CEN nécessite de prioriser des publics, de connaître et d'évaluer les processus de formation existants, pour évaluer la pertinence et la plus-value du CEN à s'y inscrire par différentes voies (outils tels que la Mallette "Gestion des espaces naturels", journée technique, montage d'un programme de formation, intervention, détermination de sites "école", etc.)
Cette transmission de compétences, passe aussi par la diffusion de la culture de la préservation et de la gestion des espaces naturels.

Partenaires financiers : 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes et  le Conseil Départemental de la Savoie ont confié la coordination de ce travail au Conservatoire d'espaces naturels de Savoie.

 

 

 

Contenu / Actions : 

Plutôt que conduire une stratégie générale, ce programme sera conduit à partir d'un ou deux publics cibles, déterminés en fonction de la programmation en cours et des besoins ressentis par l'équipe technique d'aller "plus loin" dans l'accompagnement.


Les publics pressentis en 2018 sont les suivants :        

  •  Conducteurs de travaux ;
  •  Lycéens/universitaires ;
  •  Acteurs du pastoralisme (SEA, DDT) ;
  • Collectivités ;
  • Gestionnaires d’Espaces naturels sur des  problématiques précises.

 
A partir de ces éléments, cette action consistera à :

  • choisir un ou deux publics et déterminer les objectifs prioritaires pour ces publics ;
  • connaître les processus de formation existants ;
  • faire des propositions de contribution du CEN ;
  • déterminer les modalités d'intervention du CEN : type de partenariat, type d'intervention,  besoins en compétences (contenu et pédagogie), etc. ;
  • participer à la réalisation d'au moins 2 processus de formation.
Référent(s) : 
Christine Garin