Blogs chantiers

Retrouver et suivre les blogs chantiers

Blog de suivi de la Réhabilitation écologique d'un casier d'emprunt de graviers de l'île de Malourdie
Cliquer ici ou sur la photo pour aller vers le blog.

Ce projet a pour objectif la réhabilitation écologique d’un des casiers d’emprunt de graviers, parmi les 11 existants, situé sur l’île de la Malourdie, entre le Rhône et le vieux Rhône, sur l’aménagement hydroélectrique de Chautagne. Il vise la création d’habitats aquatiques et semi-aquatiques par remblai partiel du plan d’eau. Le creusement d’un ancien bras secondaire du Rhône, aujourd’hui atterri, approvisionne le projet en matériaux fins plus fertiles que les graviers et donc meilleur support de végétation. Le travail effectué en déblai/remblai à l’intérieur du site, sans apport de matériaux, est un des déterminants du projet, minimisant son coût et son impact sur l’hydraulique comme sur les circulations de camions. Pour respecter les caractéristiques naturelles des zones humides, la conception des formes du casier tient compte des paramètres suivants : Stabilité naturelle des matériaux mis en œuvre ; Sinuosité et système de « double berge » ; Surface importante avec un gradient de profondeur favorable aux différentes formations végétales typiques des eaux stagnantes : il est donc recherché une surface inondée en permanence entre 10 et 50 cm d’eau, aussi grande que possible ;Augmenter la diversité des habitats par la création de fossés , points bas, « solariums », caches … Les travaux débuteront en mars 2017 jusqu'à la fin de l'année avec une première étape de débroussaillement/bûcheronnage, une deuxième étape de terrassement et enfin une dernière étape de végétalisation. Les travaux se dérouleront en dehors de la période de reproduction des espèces.

Blog de suivi des travaux du ruisseau de Nécuidet

La réalisation du chantier de Nécuidet par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Savoie s’inscrit dans le cadre des actions du contrat de bassin versant du lac du Bourget. Le marais de la Prairie se localise dans le massif des Bauges sur la commune de la Thuile, à 10 km au sud-est de Chambéry. Situé à 780 mètres d'altitude au fond d'un vallon de forme allongée et orienté nord-sud. Le ruisseau de Nécuidet est un cours d'eau de petite envergure dans le bassin versant du Lac du Bourget, seulement il a un intérêt patrimonial singulier (cf article biodiversité et richesse du marais), c'est pourquoi sa réhabilitation entre pleinement dans le cadre des objectifs définis dans le contrat du Lac. Le projet de réhabilitation du ruisseau de Nécuidet constitue un enjeu majeur. Après avoir été profondément remanié en 1975 par la réalisation d'un réseau de drainage et le recalibrage du cours d'eau, le marais a perdu 50 % de sa surface. Les aménagements ont généré la destruction ou la banalisation des milieux aquatiques conduisant à la disparition des frayères à truite ainsi qu’une forte altération du fonctionnement hydrologique du marais. Malgré ces nombreuses modifications sa valeur biologique reste intéressante à l'échelle du massif des Bauges. Le chantier de réhabilitation du cours d’eau et du marais, longtemps resté au stade de projet, a pu être engagé grâce à la signature de conventions d’usages et à l’acquisition de parcelles en bord de rives. L’opération de reméandrage a pour finalité de restaurer la valeur biologique (frayère, libellules, batraciens…) et la fonctionnalité du ruisseau. Son caractère novateur en Rhône-Alpes et les contraintes que sa mise en œuvre entraîne pour les usagers locaux, exigent que cette opération soit menée de façon exemplaire tant sur le plan technique que sur celui de la concertation avec les usagers concernés.

Blog de suivi des travaux sur le site des Lagneux

Le projet porté par la commune de Yenne est l’aboutissement d’une démarche de près de trente ans, initiée dans la décennie 80 suite à la redéfinition des vocations de cette zone humide dont une partie des propriétaires ne souhaitaient plus poursuivre l’usage de populiculture. Une animation foncière a alors permis de relocaliser cette production uniquement dans la partie nord de cette zone humide, pour dédier à la partie sud une vocation non productive. Suite à plus d’une décennie de concertation, a été conçu un projet de restauration répondant à la volonté partagée de la commune et du Conservatoire d’espaces naturels de Savoie, et recueillant le soutien des partenaires financiers et la validation des services de l’Etat. Ce projet a comme principaux objectifs :

  • restaurer une zone humide de grande superficie fortement dégradée par un passé de populiculture et de drainage. La préservation des zones humides étant une priorité internationale se traduisant notamment dans les objectifs du Schéma D’aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) porté par l’Agence de l’Eau RMC nationale, ainsi que par un plan d’action national ;
  • faire de cette zone Natura 2000 dont la biodiversité est aujourd’hui très fortement altérée, un site d’intérêt écologique de niveau régional ;
  • permettre à la population de se réapproprier et de revaloriser un site aujourd’hui déconsidéré ;
  • utiliser le site pour développer une activité économique liée à la découverte naturaliste et à la sensibilisation environnementale autour du thème des zones humides.
Blog de suivi du projet de restauration du marais de Chautagne

Le projet de développement agro-touristique et de renaturation de la plaine de Chautagne est le fruit de plusieurs dizaines d’années d’études, de concertation et de dialogue territorial. Son ampleur, son organisation partenariale ou encore son caractère novateur en font un projet pilote à l’échelle du bassin Rhône-Méditerranée. Ses objectifs comme son financement s’inscrivent dans le cadre du Plan Rhône 2015-2019. Visant la réhabilitation d’une zone humide prioritaire du Plan Rhône, il bénéficie du soutien de l’Union Européenne (Fonds Européen de Développement Régional) et de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse :